fbpx

« Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée » toi aussi tu l’as déjà entendu ?
Et pourtant… tu n’as parfois pas d’appétit ? Et dans le cadre d’un jeûne intermittent comment ça se passe ?
Dans cet article je t’explique ce qu’il en est vraiment de l’importance du petit déjeuner dans ton alimentation.

Le petit déjeuner, qu’est-ce que c’est ?

Nous sommes tous d’accord pour le définir comme le premier repas de la journée. Toutefois, selon les cultures, les avis divergeront quant à sa composition. Voici quelques exemples de petit déjeuner : continental, américain, anglais et mexicain.

Ce qui est certain est qu’il fournit au corps l’énergie nécessaire pour rester concentré(e) dans les tâches à faire : travail, étude, activité physique… En effet, les glucides sont notre principale source d’énergie.

Étant un repas comme un autre et il doit donc être composé de glucides, lipides et protéines afin d’apporter au corps tout ce dont il a besoin. Il peut être salé, sucré, ou les deux, selon tes préférences.

Qu’est-ce qu’un petit-déjeuner équilibré ?

C’est le moment de la journée où tu peux consommer des sucres rapides : confiture, compote de pomme, des fruits divers, du miel, du jus 100% fruits etc. Mais aussi des flocons d’avoine, du pain complet, du pain aux céréales etc.

Concernant les lipides on peut consommer du beurre mais de préférence végétal car sa composition en acides gras saturés est moins importante. Il y a aussi le chocolat noir à haut pourcentage de cacao (85% par exemple), du beurre de cacahouète, des amandes, des noix, etc.

Pour les protéines il peut s’agir des œufs : brouillés, au plat etc. Voire en pancakes ou Mug-cake pour le format sucré. Cela peut être du fromage blanc (privilégie le 0 %), des tranches de blancs de dinde / poulet type jambon, bacon maigre, tranches de bison séchées, etc.

Pas d’appétit le matin…

Je te déconseille de te forcer à manger lorsque tu n’as pas faim ! Ma devise : « manger doit être un véritable plaisir ! ». Tu n’es donc pas obligé(e) de manger directement après le réveil. Si tu sens une baisse d’énergie dans la matinée, tu peux le reporter à ce moment-là.

Une autre alternative simple et rapide à manger, est de consommer du liquide ! Par là, j’entends les compléments alimentaires, qui sont également très pratiques si tu n’as pas le temps de cuisiner. Je te laisse mon lien de parrainage pour bénéficier de -10% sur ta première commande sur www.discount-nutrition.re.

Si jamais tu n’en ressens pas le besoin, et que tu arrives à tenir jusqu’au repas du midi, c’est tout à fait possible ! Cela ramène à la question du jeûne intermittent que j’aborde dans le prochain paragraphe.

Dans le cadre du jeûne intermittent ?

Globalement il s’agit d’établir une période où tu vas t’alimenter normalement et une autre où tu laisses ton estomac au repos complet (période de jeûne).

Il y a plusieurs versions du jeûne intermittent. La plus souvent observée est celle du 16 : 8 soit 16 heures de jeûne, contre 8 heures où tu t’alimentes. Par exemple, jeûner de 20 heures à 12 heures le lendemain, laissant l’estomac au repos. L’énergie apportée au corps n’est donc pas issue de l’alimentation mais directement des réserves de glycogène (réserves de sucre), ainsi que des réserves de gras.

Attention, il ne s’agit pas d’éliminer les calories du petit-déjeuner ! Pour que ça soit efficace, on reste sur un total calorique identique à une alimentation sans jeûne. Par exemple, en rattrapant les calories lors d’une collation l’après-midi, ou aux repas principaux (déjeuner et dîner).

Mon petit-déjeuner :

N’aimant pas la routine, il m’arrive souvent de varier entre le petit-déjeuner sucré et le salé.
Et lorsque je n’ai ni le temps ni l’envie de manger du solide, je favorise le petit shaker whey + flocon d’avoine. Il s’agit actuellement des flocons d’avoine instantanés au chocolat de la marque TPW® et de la Iso 100 de Dymatize® achetés sur Discount-Nutrition.re.

Peu importe la nature de mon petit-déjeuner, j’essaie de respecter au maximum les apports caloriques de mon programme alimentaire.

Personnellement, il est très rare que je jeûne le matin. J’ai du mal à rattraper les 500kcals du petit-déjeuner manqué, en plus des repas et collations, sur les 8h restantes.

Dans les prochains articles, je vais te donner quelques idées de petit-déjeuner qu’il m’arrive de cuisiner.

A retenir …

– Le petit-déjeuner est important si tu as faim le matin et que tu as une activité physique ou mentale importante.
– Tu peux opter pour un petit-déjeuner liquide (à base de compléments alimentaires) pour faciliter la prise du repas.
– Il est avant tout indispensable d’écouter ton corps, ne te force pas à manger lorsque tu n’en as pas envi.
– Tu peux sauter le petit-déjeuner à condition de rattraper les calories manquées dans la journée, afin de correspondre à ton programme alimentaire.
– Si tu n’as pas l’habitude de manger le matin, et que tu souhaites t’y mettre, commence par des petites quantités et prévois un petit-déjeuner appétissant, que tu prendras plaisir à manger.
– Il doit être composé de glucides, « bons » lipides et protéines. Attention au petit-déjeuner continental qui omet souvent les protéines et est très riches en sucre et lipides saturés (beurre, pain au chocolat, croissant etc.).

Reste connecté(e) pour ne pas manquer les idées recettes du petit-déjeuner, qui arrivent très bientôt.

Tu n’as pas encore de programme et souhaite en obtenir un sur-mesure ?

TON PROGRAMME ALIMENTAIRE

Séance découverte

OFFERTE

🎁

A My Gym 360 XL Saint-Pierre, Pierrefonds et Saint-Leu

OU

Au Centre Musculation "La Salle" (La Rivière Saint-Louis)

Inscris-toi pour recevoir ton bon et être au courant de nos dernières offres !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lis notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Logo_footer   
     © 2022 Emeline Coach Sportif

Création Creaweb.re